Il s'agit d'une technique de mesure par infrarouge non dispersif (NDIR) qui mesure la concentration en CO2 par spectroscopie infrarouge. Cette technologie est beaucoup plus fiable que celle des capteurs COV qui calculent des équivalents de CO2 et qui dérivent dans le temps.